Loading

La Louvière - Bois-du-Luc : Site inaugural des Journées du Patrimoine



Site charbonnier construit principalement entre 1835 et 1853, dans le style néo-classique, comprenant des bâtiments industriels, des habitations et des bâtiments ou infrastructures à usage collectif (écoles, salle des fêtes, hôpital, hospice, église Sainte-Barbe, parc et kiosque).
– Ensemble particulièrement riche et exceptionnel témoignant d’un passé industriel prospère et d’un mode d’exploitation paternaliste, catholique en l’occurrence. Partie résidentielle composée d’un ensemble exceptionnel de 162 maisons ouvrières (les Carrés) et de la maison du directeur-gérant, située sur l’axe central de la composition du site, position stratégique de contrôle social, entre la fosse Saint-Emmanuel et la cour des ateliers.
– Ces deux parties, fermées à rue par des portes à guillotines métalliques, comprennent respectivement les bâtiments d’extraction, d’exhaure, la lampisterie, les bains-douches et les ateliers, les bureaux, les magasins, les écuries.
– Cessation de toute activité industrielle en 1973 avec la fermeture du siège du Quesnoy à Trivières.
– A partir de 1979, acquisition par l'Etat des bâtiments industriels et premier chantier de restauration. En 1983, installation de l’Ecomusée du Bois-du-Luc dans les bâtiments industriels.
– Deuxième vague de restauration dès 1994 à l’occasion de l’aménagement du parcours-spectacle « Entre Homme et Machine » financé par l’Objectif 1 du Feder.
– Présentation de panneaux illustrant par la photographie les différents lieux du charbonnage du Bois-du-Luc, à l’époque de leur utilisation industrielle ainsi qu’avant et pendant leur restauration.
– Occasion également de mettre en valeur l’important travail des architectes pionniers de cette réaffectation.

Cultura Europa asbl
Promotion Art et Culture

Rue de la Pépinière 19
5000 Namur

Tél. : +32 (0) 81 22 41 79
Fax : +32 (0) 81 22 00 80
E-mail : info@culturaeuropa.be